La refonte d’un site internet nécessite de suivre plusieurs étapes. Celles-ci vont permettre de prendre en compte toutes les dimensions du site et vont être l’occasion de se (re)poser des questions de fond.

a) Prendre en compte les différentes dimensions du site 

La réflexion doit englober les différentes composantes d’un site. Considérez les aspects organisationnel, éditorial, graphique et technique, quitte finalement à décider que l’évolution ne portera que sur une seule partie.

> L’écueil à éviter est de considérer les évolutions sous l’angle purement technique.


b) Se poser des questions de fond

Comme tout outil de communication, un site internet répond aux objectifs de communication d’une institution.  Il est important de formuler les objectifs de votre site internet le plus clairement possible, en partant des missions et des orientations de votre organisation et des attentes des publics cibles :

  • Quels sont les objectifs portés par le site internet ?
  • Quel est le public et quelles sont ses attentes ?
  • Dans quel environnement internet le site s’inscrit‐il ? etc…

> Il faut éviter de partir dans toutes les directions. Sans objectifs de communication, un site internet risque de porter des objectifs tellement nombreux et divers qu’il risque de n’en atteindre aucun et se rendre compte à la fin que les besoins techniques sont autres.


c) Travailler en mode projet

La refonte d’un site nécessite de suivre des étapes incontournables et doit être l’occasion d’intégrer différents interlocuteurs tout au long du projet.

> L’écueil à éviter est de travailler en vase clos : un site internet comporte de nombreuses « parties prenantes » : membre de votre organisation, internautes habituels, internautes qui l’on souhaiterait toucher, journalistes et autres publics.

 

Lire aussi :

Réussir la refonte de son site web en 8 étapes

Réussir la refonte de son site web : Quelques outils et méthodes

Dossier complet « Refonte d’un site internet » sur le site des Tisserands

 

Etre accompagné par 5 pains et 2 poissons   

 

18 septembre 2017