Descriptif

Dans le secteur ecclésial, le Web et les réseaux sociaux sont devenus le vecteur principal de la communication. Pour être visible, il faut savoir non seulement écrire pour être compris, mais aussi connaître les ficelles du référencement pour son site, tant au niveau local que national. Ces deux journées de formation vous permettront d’acquérir les bons réflexes de rédaction et de référencement pour bien écrire sur le web.

Durée

2 jours

Formateur

Pierre-Emmanuel Mérand connaît bien la communication ecclésiale pour y avoir travaillé pendant plusieurs années en tant journaliste radio, print et web (Diocèse de Luçon, diocèse de Montpellier).
Diplômé du Celsa et de l’école des Mines d’Alès en communication et technologie numérique, il propose de partager son expérience et son expertise pour améliorer votre communication Internet et papier et augmenter la visibilité et la notoriété de votre site web.

Prix

Tarif de base : 400 € par personne pour les deux jours

Tarif dégressif :

  • 350 € par personne pour 2 participants
  • 300 € par personne pour 3 participants et plus

Prochaines sessions

Demandez à être informé de la prochaine session

Les avantages de cette formation

  • Formation adaptée à la communication ecclésiale.
  • Tour d’horizon de l’ensemble des bonnes pratiques pour améliorer sa communication numérique.
  • Étude de cas et exercices d’application, présentation d’outils simples et gratuits pour faciliter son travail au quotidien.
  • Nombre de participants : 6 personnes

Autres formations possibles

  • Bien rédiger pour le Web et les réseaux sociaux
  • Optimiser le référencement de son site web au niveau national et local
  • Rédiger pour être compris (papier ou web)
  • Mettre en place une stratégie éditoriale multimédia (papier, web, réseaux sociaux et vidéos)
  • Rédiger la charge éditoriale pour votre site web

Plan détaillé de la formation

1ère journée :

Rédiger pour être compris

  • La ligne éditoriale : créer de la cohérence éditoriale sur l’ensemble des supports médias et sur la durée.
  • Niveaux, temps et seuils de lecture : quel est le comportement d’un lecteur devant un article ?
  • Écrire pour informer le lecteur : comprendre les différents ressorts qui vont pousser un lecteur à vous lire.
  • Le message essentiel : la règle des 5 questions (Qui ? Quoi ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?)
  • La rédaction des titres : étudier l’ensemble de la titraille dans un article
  • Le travail de l’angle : étudier la manière dont sera traité le sujet, à l’origine de tout article
  • La construction de l’article
  • La construction des phrases
  • Le choix du vocabulaire
  • L’image : la photo, l’infographie, la légende
  • Exercices pratiques
  • Conclusion : Les points communs et les différences entre un article papier et un article web

Bien écrire sur les réseaux sociaux

  • Avantage des réseaux sociaux : ergonomique, intuitif, adapté à l’utilisateur
  • Difficulté des réseaux sociaux : leur multiplicité aux stratégies éditoriales différentes.
  • Le lectorat : définir sa cible avant de choisir ses réseaux sociaux
  • Faut-il être partout ?
  • Stratégie éditoriale et constance (développer une stratégie éditoriale sur le long terme)
  • Automatisation des contenus : c’est possible mais est-ce judicieux ?
  • Les règles fondamentales de l’écriture sur les réseaux sociaux
  • Quelques exemples de contenus sur les réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Pinterest
  • Exercices pratiques

2ème journée :

L’optimisation SEO (ou les règles du référencement naturel)

  • Qu’est-ce que le référencement ? : expliquer le rôle des moteurs de recherche, des robots, l’importance de la visibilité sur le web.
  • L’arborescence du site web : un site bien ordonné sera plus visible.
  • Quelques bases : le html et le css
  • L’importance des mots-clés
  • Google trends et google keywords : pour trouver ses mots clés
  • Les balises (title, méta-description, H1, H2…)
  • Les urls
  • Le backlinking et le netlinking : développer les liens entrants et sortants sur son site
  • Les CMS et les plugins pour le référencement : des outils de simplification
  • Les outils de référencement payant : première approche
  • Etude ce cas sur les sites web des participants

Le référencement local

  • Internet : favoriser la proximité et l’ubiquité
  • La géolocalisation : étudier les différents outils sur le web qui permettent la géolocalisation.
  • Inventaire des outils google pour donner de la visibilité à son site Internet et étudier son trafic (Google Webmaster tool ; Google Analytic ; Google My Business)
  • Le référencement payant (SEA) : Payer pour être vu (Google Adwords)
  • Le référencement sur les réseaux sociaux (SMO) : Si les réseaux sociaux ne permettent pas vraiment de gagner en position sur les moteurs de recherche, ils permettent de gagner en notoriété. On ne cherche pas à y être référencés, mais à y être actif.

Réservez votre participation

27 février 2017